couvertures

 

Depuis 30 ans, l'écrivain Maurice Roman compose méticuleusement une collection de photographies des lits dans lesquels il a été amené à coucher constituant ainsi une œuvre aussi originale qu'intrigante car ce qui pourrait être une collection de photographies d'un magasin d'ameublement ne l'est pas à cause du choix de l'artiste de laisser toujours, dans ces images qui pourraient être banales, des éléments de sa vie personnelle : journaux, livres, vêtements, téléphone portable, trousseaux de clefs, etc… Non seulement la richesse de la série ne manque pas, en soi, d'être intrigante, mais, de plus, chaque image est ainsi porteuse de multiples indices qui sont autant de traces d'une vie inconnue par ailleurs. Mystère et banalité se rejoignent ainsi profondément et ne manquent pas d'interroger le spectateur sur son propre rapport à la photographie.